Comment cuisiner les orties ? Une recette de lasagne simple et délicieuse {avec vidéo}

comment cuisiner les orties ? recette lasagne ortie

L’ortie piquante et ses atouts santé sont présentés brièvement sans notre coffret cuisine sauvage. Dans cette recette, nous consacrerons un paragraphe à ces qualités nutritionnelles car les bienfaits de l’ortie en font une plante sauvage comestible quasiment indispensable pour une alimentation saine de toute la famille. J’ai créé cette recette pour ma famille, pour notre quotidien. Elle est donc volontairement simpliste pour être rapide et accessible à tous. 

Orties : une plante sauvage comestible aux nombreux bienfaits

L’ortie sauvage comestible utilisée pour réaliser cette recette est communément appelé l’ortie piquante. Son nom vernaculaire est l’ortie dioïque. On peut également trouver les noms d’ortie blanche, grande ortie. 

Cette plante a une composition variée et riche qui en fait un atout santé très intéressant d’un point de vu nutritionnel. Etant aussi riche en fer qu’en vitamine C, l’ortie sauvage est une excellente source d’apport en fer biodisponible.
Sa grande richesse en protéines, acides aminés, vitamines et minéraux font de l’ortie un complément nutritionnel important.

Malgré son utilisation pour le soin des cheveux, il est à noté qu’il n’y a pas de silice dans l’ortie.

La valeur nutritionnelle de l'ortie piquante

orties qualité nutritionnelle

En complément des informations nutritionnelles ci-dessus, vous trouverez ci dessous la composition des parties aérienne de l’ortie à savoir feuilles, tiges et fleurs comprend notamment : 

– flavonoïdes

– éléments minéraux (plus de 20 %) : calcium, magnésium, phosphore, potassium, sodium, cobalt, cuivre, fer, manganèse, molydène, nickel, sélénium, zinc

– vitamines liposolubles A, D, E, K et de vitamines hydrosolubles, comme la vitamine C et les vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B9)

 – acides: acide caféique et ses esters, acide férulique et sinapique, acide caféylmalique (1,6 %), chlorogénique (trans-5-caféylquinique), citrique, fumarique, glycérique, malique, oxalique, phosphorique, quinique, succinique, thréonique et thréono-1 ,4-lactone

– scopolétol, sitostérol, et sitostérol 3-0-~-D-glucoside

– des lignanes dont le secoisolariciresinol

– mais aussi 3-hydroxy-a-ionol, glycoprotéines, lipides, sucres, acides aminés libres , tanins, traces de nicotine, une enzyme: la choline acéty ltransférase

 

De plus, l’ortie présente un avantage conséquent pour l’intégrer à notre alimentation : sa facilité d’accès. Dans votre jardin, grâce à notre coffret Cuisine Sauvage, mais également dans toutes les zones en friche, forêt et prés où l’homme lui laisse de la place. Objectivement, c’est un légume gratuit, facile d’accès (tant que l’on porte des gants !) et facile à utiliser puisque vous pourrez le décliner en soupe d’orties, gratins d’orties etc… La seule précaution que je vous recommande si vous partez cueillir les orties dans des zones sauvages est de bien veiller à choisir une zone non polluée et éloignée autant que possible des activités humaines. Retrouvez nos conseils généraux sur la cueillette sauvage et l’herboristerie dans sa globalité par ici .

lasagne ortie

Comment préparer des lasagnes d'orties ?

Les ingrédients pour cette recette de lasagnes végétale

Pour préparer vos lasagnes et vous assurez un plat savoureux qui plaira aussi aux enfants, il vous faudra : 

  • Pâte à lasagne
  • 5 grosses poignées d’ortie fraîche
  • un oignon
  • une béchamel (beurre ou huile, farine, eau ou lait)
  • poivre, sel, muscade, des aromates thym, romarin, origan (facultatif)
  • du fromage (emmental, conté, chèvre ou parmesan)

Préparer les orties pour les cuisiner

Cueillez plusieurs belles poignées de feuilles d’orties. Si vous le pouvez, choisissez les feuilles les plus jeunes situées en haut de la plante. En effet, plus elles sont jeunes et plus elles seront tendres et riches.
Equipez-vous de gants pour réaliser votre cueillette. Ne conservez que les feuilles en ôtant les tiges et les pétioles (la petite tige qui accroche la feuille à la tige). Rincez soigneusement vos feuilles afin d’en ôter les éventuels insectes. Ensuite, égouttez les comme vous le feriez pour une salade. Pour ma part, j’utilise un torchon pour les sécher délicatement. 

Les étapes de préparation de la recette

Hacher finement les orties et l’oignon. Faîtes les revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive. Laisser réduire à feu doux pendant que vous préparer une béchamel à côté.

Pour une béchamel légère, faites fondre 20g de beurre, ajouter quatre grosses cuillère à soupe de farine (complète si possible) et mélanger hors du feu. Dès que la farine a absorbé tout le beurre et commence à former de gros grumeaux, remettez sur le feu et ajoutez progressivement de l’eau. Plus vous chaufferez plus le mélange épaissira, il vous en faut suffisamment pour votre plat de lasagne et elle doit avoir la consistance d’une pâte à crêpe pour faciliter le dressage. 

Etaler deux cuillères à soupe dans le fond de votre plat, puis poser vos premières feuilles à lasagne. Etaler à nouveau votre mélange d’ortie puis une couche de fromage fine. Succéder ainsi les couches : préparation d’orties, fromage, pâte à lasagne. Une fois votre plat remplis, recouvrez votre plat de fromage pour qu’il puisse gratiner et enfourner pour 30min à 200°C  en chaleur tournante si possible ou 180° avec chauffage haut et bas.

Lasagne d'orties au saumon et autres variations possibles

Cette recette peut être déclinée à volonté et selon vos goûts.

Vous pourriez par exemple intégrer dans votre préparation du saumon. Etalez des tranches de saumon fumé au dessus de votre béchamel ou intégrer dans cette dernière des cubes de darne de saumon. C’est d’ailleurs l’option que je préfère car elle apporte du fondant.

Les fromages peuvent également apporter une touche d’originalité. Jouez sur les saveurs en variant ceux que vous utiliser. Par exemple, utilisez du bleu ou du roquefort pour relever le parfum de votre plat.

Variez le goût et les apports nutritifs de vos lasagnes en cuisinant les orties avec d’autres plantes. Parmi les plantes sauvages que vous pouvez utiliser : le lamier blanc, l’épiaire des bois … 

Par ailleurs, les légumes plus “classiques” se marient très bien avec le sauvage. Je pense notamment au brocolis ou à courgettes coupées en cube.

Si vous consommez de la viande, vous pouvez également transformer ces lasagnes végétariennes en lasagne classique avec du boeuf ou du poulet. 

Préparation de la recette de lasagne végétale en video

Avec cette recette simple et facile, vous allez rapidement apprendre à aimer les orties fraîches. Vos enfants risquent eux-aussi de se réconcilier avec les végétaux dans l’assiette grâce à cette recette. Comme vous avez pu le lire dans cet article, l’ortie et ses bienfaits sont un atout santé que vous avez tout intérêt à intégrer dans votre alimentation quotidienne. Alors prêt à vous lancer dans la préparation de cette recette à partir d’une incroyable plante sauvage comestible. 

lasagne ortie recette cuisine

sources : 

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733415/document Francine Draghi. L’ortie dioïque (Urtica dioica L.): étude bibliographique. Sciences pharmaceutiques. 2005. hal-01733415

https://www.cairn.info/revue-hegel-2016-3-page-280.htm  Mise en valeur du potentiel nutritionnel et thérapeutique de l’ortie dioïque (Urtica dioïca L.) Amal Ait Haj Said, Ibrahim Sbai El Otmani, Sanae Derfoufi, Adnane Benmoussa, Dans Hegel 2016/3 (N° 3), pages 280 à 292a

Découvrez nos articles

Vous aimerez aussi

Comment utiliser l'ail des ours
L’ail des ours

Découvrez l’ail des ours, une délicieuse plante sauvage qui vous veut du bien !

la guimauve officinale pour se soigner à la maison
La guimauve

Découvrez la guimauve, une plante sauvage douce et mucilagineuse qui vous veut du bien !

Zoom sur la bétuline
Zoom sur la bétuline

La bétuline est une des molécules actives principales du bouleau. Elle est à l’origine de nombres de ces propriétés, découvrez-les !

Comment cueillir et utiliser le bouleau ?
Le bouleau

Découvrez le bouleau et apprenez à l’utiliser pour les plantes…