Le Ginkgo Biloba, le plus vieil arbre médicinal

on 26 mai 2019 No comments

Le Gingko Biloba est réputé être l’un des plus vieux arbres terrestres. Il serait en effet apparu il y a 190 millions d’années. Utilisé pour ces vertus dans la médecine chinoise depuis des siècles, son utilisation se répand en Europe notamment grâce aux nombreuses recherches menées depuis les années 1960.

Famille : Ginkgoacées

Nom latin : Ginkgo Biloba

Nom vernaculaire : Arbre aux quarante écus

Constituants :

  • Flavonoïdes
  • Ginkgohdes
  • Bilobalides

Effets reconnus :

  • stimule et tonifie la circulation sanguine
  • antispasmodique
  • anti-asmathique
  • anti-allergique
  • anti-oxydant
  • anti-inflammatoire

Le Ginkgo Biloba est principalement prescrit dans le traitement des insuffisances de la circulation cérébrale, la stimulation de la mémoire et de la concentration.

Ainsi c’est principalement en cure ponctuelle, faiblement dosée, pour les étudiants en période d’examen ou en traitement curatif et préventif qu’il est communément administré aux personnes âgées souffrant de sénilité.Son efficacité dans le traitement de la démence, notamment dans le cadre de la maladie d’Alzheimer, la dépres- sion, le glaucome et l’insuffisance de la circulation artérielle périphérique, est aujourd’hui démontrée.

D’après de récentes études sur la composition et l’activité des principes actifs du Ginkgo Biloba, c’est en cumulant ensemble la totalité des principes actifs de la plante entière que l’effet sera le plus important. En effet, l’efficacité des principes actifs se combinerait plus efficacement qu’en usage seul.

source

Le ginkgo est un arbre de taille moyenne à grande, pouvant atteindre 20 à 30 m9. La durée de vie est très importante, celui du jardin botanique de l’Université du Tōhoku est âgé de 1 250 ans10. Selon le principe de coloniarité de Francis Hallé, le ginkgo est un être vivant potentiellement immortel ; il n’a pas de prédateurs naturels, ni de parasites ou maladies. Les seuls facteurs externes défavorables seraient l’homme, les aléas telluriques ou climatiques11.

L’écorce des jeunes ginkgos est d’abord lisse puis devient craquelée et fissurée avec le temps. Sa couleur varie du brun au gris.

Ses feuilles sont uniques parmi les arbres, puisque formées de deux lobes en forme de palmes et ne présentant pas de nervure centrale comme la quasi-totalité des plantes modernes. Dotées d’un pétiole, elles sont insérées sur les rameaux par petits groupes de 3 ou 412 et atteignent de 5 à 15 cm de long. Ces feuilles sont caduques.

Le Ginkgo biloba est rangé dans l’embranchement des Ginkgophytes ou des Préspermaphytes, proche de ceux des plantes à graines, avec le suffixe en -spermes. En effet, le Ginkgo biloba ne possède pas de graines, mais les individus mâles portent des chatons de forme cylindrique, et les femelles des ovules (individus dioïques). Un ovule fécondé par le pollen d’un autre plant de ginkgo mâle germera immédiatement, donnant naissance à une jeune pousse, généralement située au pied du plant mère.

Les ovules de ginkgo sont souvent nommés, à tort, graine ou fruit. Les graines n’apparaissent qu’avec les gymnospermes (ou conifères) et les fruits uniquement chez les angiospermes (d’où leur nom). L’ovule de ginkgo doit germer très rapidement, il ne se conserve pas, à la différence d’une graine qui se conserve au sec et même sans air (oxygène défavorable), la vie du nouveau plant étant en repos.

L’ovule est couvert d’un tégument de couleur jaune-brun, charnu extérieurement et coriace intérieurement, ce qui fait qu’on confond souvent cet ovule avec un fruit, notamment avec une drupe. L’ovule mesure de 2 à 3 cm de diamètre. Avant l’automne, il est lisse et attirant visuellement; la partie charnue du tégument contient de l’acide butanoïque. Ce dernier est à l’origine de l’odeur désagréable de beurre rance ou de vomissure que dégage l’ovule à l’automne lorsqu’il commence à se rider.

Les feuilles contiennent de nombreuses substances, dont des flavonoïdes, des terpènes, des lactones sesquiterpènes, des ginkgolides et des bilobalides13. La plupart des recherches portant sur les effets du ginkgo sont faites avec un extrait nommé EGb 761, qui contient, en masse, 24 % de glycosides de flavone et 6 % de terpènes de lactone14,15.

En 1932, Furukawa isola les premiers terpènes du ginkgo. Ceux-ci comprennent des triterpènes, des caroténoïdes, des polyprenols, des mono- et sesquiterpènes et des terpènes trilactones. Ces derniers regroupent les ginkgolides et le bilobalide16. Elias James Corey, prix Nobel de chimie, fit la synthèse du ginkgolide B.

Mode d’utilisation :

Le Ginkgo Biloba est administré à partir de :

  • feuilles fraiches
  • feuilles séchées
  • fruit débarrassée de leur peau

Les feuilles fraiches sont écrasées et administrées sous forme d’extrait fluide dans le traitement de l’asthme.

Une teinture peut être réalisée à partir des feuilles séchées, et administrée en cas d’insuffisance circulatoire, à raison d’une cuillère à café 2 à 3 fois par jour, diluée dans de l’eau.

Les feuilles séchées réduites en poudre peuvent être diluée dans un verre d’eau ou avalée en gélule ou cachet en cas d’insuffisance circulatoire et de pertes de mémoire. Un maximum de deux doses dans la journée (soit une dose le matin et une dose le soir) sont usuellement recommandées.

Une décoction réalisée à partir des graines peut être utilisée pour traiter les troubles respiratoires.

Préparation d’une teinture mère de Ginkgo Biloba à partir de feuilles fraiches ou de feuilles séchées :

Mode opératoire :

Faire macérer les feuilles fraiches ou les feuilles séchées dans l’alcool. Au bout de 14 jours, filtrer la préparation et l’embouteiller.

Les teintures à base d’alcool se conservent 2 ans dans des bouteilles en verre teintées, stérilisées et placées dans un endroit frais et sombre.

Ingrédients :

  • 200g de feuilles sèches
  • ou 300g de feuilles fraiches
  • 1 L d’alcool (rhum, vodka ou alcool à 60%)

Accès Premium pour les abonnés de Ma Box d’Herboriste :

Lire l'article détaillé et illustré sur la préparation d'une teinture mère
MarieNepote-citLe Ginkgo Biloba, le plus vieil arbre médicinal

Related Posts

Take a look at these posts

Join the conversation