L’ail des ours

Comment utiliser l'ail des ours

L’ail des ours appartient à la famille des amaryllidacées et tire son nom directement de l’animal. En effet, cette plante (comestible) est la première que les ours mangent à la sortie de leur hibernation. On le retrouve aussi sous le nom de « ail sauvage » ou « ail des bois ». 

L’ail des ours est une plante herbacée qui se porte de 20 à 50 centimètres de hauteur. Sa floraison se fait de mai à juin, généralement en sous-bois. 

Attention tout de même : l’ail des ours est à ne pas confondre avec le muguet, qui lui ressemble et que l’on connaît davantage. La différence entre ces deux végétaux se fait grâce à l’odeur qui émane des feuilles. Le muguet libère une odeur fleurie tandis que l’ail des ours présente une forte odeur d’ail. Bien que l’ail des ours ait une odeur plus repoussante que celle du muguet, c’est bien lui qui reste comestible. En revanche, le muguet est une plante extrêmement toxique.

L’ail des ours était autrefois défini comme « plante magique », en raison de ses propriétés médicinales. Aujourd’hui, l’ail des ours est une plante que l’on utilise en phytothérapie car ses bienfaits sont nombreux. Il s’agit d’une plante que l’on utilise comme aliment (assaisonnement, plat cuisiné, condiment, etc.).

Les bienfaits de l'ail des ours

Appartenant à la famille des aulx, l’ail des ours a de multiples bienfaits liés à ceux de l’ail en général. Ces propriétés sont testées et approuvées depuis des siècles déjà. Parmi elles, nous retrouvons les capacités antiseptiques, antiputrides, antibiotiques, antivirales, dépuratives et bactériostatiques. Toutes ces vertus permettent à l’ail des ours d’agir sur divers maux et maladies. Par exemple, l’ail est un excellent hypotenseur, il permet de réduire la pression artérielle et de canaliser le flux sanguin. L’ail des ours est aussi un excellent chélateur, ce qui signifie qu’il est un très bon remède contre les intoxications aux métaux lourds. 

 

Les propriétés à retenir de l’ail des ours :

  • Dépuratif
  • Hypotenseur
  • Antiputride
  • Antibiotique
  • Antiseptique
  • Antioxydant
  • Hypoglycémiant (taux de glucose)
  • Hypolipémiant (taux de cholestérol)
  • Rubéfiant (articulations)
comment reconnaître l'ail des ours

Comment utiliser l'ail des ours ?

Pour utiliser et préparer l’ail des ours, vous devez avant tout le récolter. Vous trouverez de l’ail des ours dans les zones ombragées et humides comme les sous-bois. La récolte est possible d’avril à mai. Lors de votre cueillette, attention à ne pas écraser la terre : il ne faudrait pas que vous écrasiez les pousses à venir. Il est préférable de cueillir l’ail des ours avant sa floraison, les feuilles seront moins dures et l’odeur moins prenante. Encore une fois, attention de ne pas confondre l’ail des ours et le muguet. 

Quels sont les modes d'utilisation ?

L’ail des ours est une plante qui s’utilise davantage comme un aliment. Il existe de nombreuses façons de travailler l’ail des ours en cuisine : poêlée, soupes, gratins, assaisonnement, condiment, sauce, salade, etc

Vous pouvez préparer les bulbes de l’ail des ours crus, cuits, ou bien utiliser uniquement les tiges (crues elles aussi). L’ail des ours conserve davantage de ses propriétés lorsqu’il est consommé cru. Cette vérité se vaut pour toutes les plantes (ou presque) : moins elles subissent de modifications/transformations, plus elles conservent leurs capacités. 

Quels sont les précautions d'emploi ?

Il est important de respecter certaines doses dans votre consommation. En effet, une trop grande ingestion pourrait entraîner des irritations gastriques. D’autre part, l’ail des ours (comme tous les aulx) augmente le temps de coagulation du sang. Il est alors important de vérifier l’avis de votre médecin si vous possédez un traitement anticoagulant ou que vous allez vous faire opérer. Outre ces recommandations, il n’existe aucune contre-indication à l’utilisation de l’ail des ours.

Comment reconnaître l'ail des ours ?

Il s’agit d’une plante herbacée, c’est-à-dire qu’elle présente un aspect vert (feuilles, herbe, touffe, etc.). Effectivement, ce que l’on aperçoit en premier, ce sont ses feuilles. Les feuilles de l’ail des ours ont une forme ovale qui se termine en pointe, de la même façon que les fleurs du muguet que l’on connaît. 

À la différence du muguet, les feuilles de l’ail des ours présentent une forte odeur d’ail lorsqu’on les froisse entre nos doigts. C’est d’ailleurs de cette façon qu’il est possible de les différencier. 

La tige de l’ail des ours, quant à elle, est ronde et creuse. Elle donne naissance à de petites fleurs blanches en forme d’étoile à six branches. Les fleurs de l’ail des ours apparaissent d’avril à juin, au printemps. Les bulbes de cette plante sont petits, durs et blanc et ont une forme allongée (ovale).  

comment reconnaître l'ail des ours

L'ail des ours et la biodiversité

Le nom même de la plante montre combien son importance est conséquente. Certes, les ours la consomment à la sortie de leur hibernation, mais ils ne sont pas les seuls. Puisqu’il s’agit ici d’une plante comestible, tous les animaux sont en mesure de la manger. L’ail des ours est un véritable aliment pour les animaux comme pour nous

D’autre part, l’ail des ours ne demande que peu d’entretien lorsque son emplacement est bien choisi et il se reproduit chaque année à partir de ce qui reste en terre. De ce fait, pour favoriser la vie de votre plante, veillez à ne pas écraser la terre autour des tiges et à ne pas récolter tous les bulbes à la fois. Vous éviterez ainsi de fragiliser votre plante et vous assurerez votre récolte de l’année à venir. 




Découvrez l'ail des ours dans la box de la saison automne 2021

En espérant que cet article aura répondu à vos questions et que vous en aurez appris davantage sur l’ail des ours, sa consommation et son moyen de reconnaissance. Vous pouvez retrouver davantage d’informations concernant cette plante dans le livret de la box que nous lui avons consacré. Parce que oui, l’ail des ours est mis à l’honneur dans notre box de l’automne 2021, aux côtés de la guimauve.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Découvrez nos articles

Vous aimerez aussi

la guimauve officinale pour se soigner à la maison
La guimauve

Découvrez la guimauve, une plante sauvage douce et mucilagineuse qui vous veut du bien !

Zoom sur la bétuline
Zoom sur la bétuline

La bétuline est une des molécules actives principales du bouleau. Elle est à l’origine de nombres de ces propriétés, découvrez-les !

Comment cueillir et utiliser le bouleau ?
Le bouleau

Découvrez le bouleau et apprenez à l’utiliser pour les plantes…