Un rasage avec les plantes

Comment utiliser les plantes pour se raser

Le rasage tend à maltraiter notre peau. Microcoupure, irritation, fragilisation, tiraillements, les mots sont nombreux pour décrire les maux générés par le rasage. 
Si vous ne souhaitez pas vous passer de cette étape beauté, vous apprécierez les recettes que nous vous proposons ici. 

Adaptés pour la peau du visage comme celle du corps, les plantes peuvent accompagner votre rasage quotidien ! 

Préparer un baume aprés rasage à la pimprenelle

Ce baume est rapide à préparer et ne demande pas de temps de macération. 

Vous pouvez cependant choisir de partir d’un macérât de pimprenelle que vous épaissirez avec de la cire d’abeille ! 

Quels ingrédients prévoir pour réaliser ce baume ?

Pour l’infusion de pimprenelle : 

– 15g de pimprenelle séchée

– 60ml d’eau

Pour la phase huileuse : 

– 30ml de macérât de calendula officinal

– ou 30ml d’huile végétale (je vous conseille l’amande douce ici mais à défaut une huile d’olive bio première pression à froid suffira)

Pour la conservation : 

– 0,6ml de cogard

– ou 3 gouttes d’huile essentielle de romarin  (Attention cependant aux contre indications propres à chaque huile essentielle ainsi qu’à leur utilisation à proximité des yeux ou des muqueuses) 

Pour l’émulsion : 

– 8g de cire d’abeille (ou de cire émulsifiante si vous en avez à porter de main) 

Pour le matériel à proprement parlé : 
– une casserole
– un infuseur 
– un fouet
– un récipient pour chacune de vos phases
– une balance
– un thermomètre

Pourquoi faire une émulsion pour réaliser ce baume ?

L’émulsion est le procédé qui va permettre de lier ensemble une phase huileuse (ici le macérât) et une phase aqueuse (ici l’infusion de pimprenelle) comme lorsque l’on monte une mayonnaise. 
Si l’on souhaitait mélanger ces ingrédients sans émulsion, vous n’obtiendrez qu’un mélange partiel des deux phases qui se re-séparerait au repos. L’émulsion va également permettre d’obtenir une texture plus aérienne qu’un baume classique à base d’huile et de cire.

Comment préparer votre baume à la pimprenelle ?

Préparer votre matériel

Votre matériel doit être propre, sec et votre zone de travail désinfecter afin de garantir l’inocuité de votre produit. 

Stériliser et sécher votre casserole, vos récipients (1 pour la phase aqueuse, 1 pour la phase huileuse) et votre fouet. 

Pesez votre cire et réservez la. 

Préparez votre conservateur. 

Préparez la quantité d’huile ou de macérat dans son récipient. 

Préparez votre infusion de pimprenelle

Faîtes chauffer votre eau et versez la sur votre infuseur contenant la pimprenelle. 

Laissez infuser un minimum de 5 minutes. 

Mettez à température vos ingrédients pour l'émulsion

Pendant que votre primprenelle infuse et donc refroidit, commencez à faire chauffer doucement votre huile ou votre macérât. 

L’objectif est ici d’obtenir une phase huileuse à la même température que votre infusion. 
Pour garantir l’absence de contamination, il est conseillé de porter vos deux phases à une température de 60 à 70°. 

Réalisez l'émulsification

Une fois vos deux phases à température, versez la phase aqueuse dans la phase huileuse. Ajoutez votre cire et fouettez énergiquement le mélange pour réaliser l’émulsification. Poursuivez l’agitation durant 3 minutes dans un fond d’eau froide pour obtenir une texture homogène. 

Ajoutez le conservateur et stockez votre baume

Ajoutez à votre mélange le conservateur dans les doses conseillés. Attention à bien respecter ces dernières tout particulièrement pour les huiles essentielles. 

Versez ensuite votre préparation dans votre flacon de stockage ou votre pot baumier. 
Etiquetez bien votre préparation : date, produits utilisés…

Une mousse à raser naturelle

Les ingrédients pour faire sa mousse à raser


– 30ml d’huile végétale ou idéalement de macérat huileux (calendula, pimprenelle, camomille matricaire…) 
– du savon liquide (du savon d’Alep par exemple) 

Préparez également un récipient pour le mélange, un fouet et un pot pour le stockage. 

Comment réaliser votre mousse à raser à la maison ? 

Versez votre huile dans le récipient puis ajoutez progressivement le savon. Selon vos préférences de texture, la quantité de savon va varier. Il vous faudra peut-être plusieurs essaies pour trouver la texture qui vous convient. 
Mélangez énergiquement au fouet. Vous obtiendrez rapidement une texture onctueuse. Plus vous ajouterez de savon plus la texture de la mousse plus dense mais plus aérienne lorsque étalée sur la peau au blaireau. 

Versez ensuite votre mousse dans votre pot de stockage et conservez la à température ambiante. 

Découvrez nos articles

Vous aimerez aussi